Le 11 juin

L’église Saint Jean a tangué pour la Misatango

L’église Saint Jean était comble ce vendredi soir. Ce sont plus de cinq cents personnes venues écouter la "Misa a Buenos Aires ou Misatango",une œuvre émouvante et puissante créée par le compositeur argentin Martin Palmieri, qui ont manifesté leur grand enthousiasme par des applaudissements nombreux et chaleureux.
L’ensemble vocal dolois "Le Tourdion", sous la direction de Florence Grandclément a, pour la deuxième année consécutive, innové par l’interprétation d’une œuvre contemporaine originale avec cette " Misatango", oeuvre qui emporte l’auditeur dans les contrées argentines de la pulsation.
Les choristes, sous la baguette enchantée de leur chef de choeur, en parfaite harmonie avec la pianiste, les musiciens de l’ensemble à cordes constitué de professionnels, d'élèves et d'amateurs du conservatoire de Dole et de l'EMAJN (Ecole de Musique Associative Jura Nord) d'Orchamps, soutenus par le jeu virtuose et sensible du bandéoniste Olivier Urbano ont transporté le public.
Quant à la soliste soprano Marie Daher, du choeur de l’opéra de Lausanne, au timbre et au phrasé remarquables, elle a fait vibrer un auditoire définitivement conquis.
Encore un défi réussi pour Le Tourdion, qui fêtera en 2018 son quarantième anniversaire et qui,pour l'occasion, proposera l'interprétation d'une nouvelle oeuvre, un rendez-vous à ne pas manquer.

Dole, Eglise Saint-Jean, vendredi 9 juin
FB_IMG_1497205676379.jpg

FB_IMG_1497205671958-1.jpg