Ensemble vocal Le Tourdion

22 juin 2018

Juin

Le Stabat Mater de Jenkins  a conquis le public d'une église Saint Jean comble et même comblée, si l'on en croit la réaction enthousiaste de l'assistance.

Symbiose des voix et de l'orchestre,  voix superbes et oh combien émouvantes des solistes Francine André et Patricia Bon , direction inspirée de Florence, tout était en place  pour cet  unique concert d'une oeuvre puissante qui renouvelle la musique sacrée. Les sons orientaux, les langues multiples et mélodieuses, arabe, araméen, l'influence de la musique pop,  ont  réveillé les voix et les oreilles et donné un grand plaisir et d'écoute et  d'interprétation.

Bravo et merci aux musiciens, professeurs, jeunes élèves pour leur performance, les cuivres et les percussions ont notamment donné une ampleur saisissante au Paradisio final, entrée majestueuse du Christ au son des trompettes.

Nous avons eu également grand plaisir à chanter une deuxième fois les airs d'opéra pour la fête de la musique.

Sur les clichés ci-dessous mise en voix décontractée:

 

 

Enfin, notre AG se tiendra dès 10h30 au Café Charles, suivi d'une collation sur place.

La saison 2018/2019 se présente bien!

Vous en saurez plus dans le prochain post!

Posté par letourdion à 11:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 juin 2018

40!

mms_img1470213682.jpg

Posté par letourdion à 09:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 mai 2018

Concert 8 juin Stabat Mater de Jenkins, église Saint-Jean, 20h30

Une oeuvre émouvante et éclatante, en araméen, anglais, latin pour un Stabat Mater résolument contemporain composé par un  musicien éclectique, jaszzman de Soft Machine, et plus tard reconnu pour une oeuvre vocale sacrée très inspirée.

Posté par letourdion à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2018

Concert 8 juin Stabat Mater de Jenkins, église Saint-Jean, 20h30

Posté par letourdion à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 avril 2018

Y a d'la voix

Y'a d'la voix

 

Festival Y a d’ la voix, Dole, 26 et 27 mai

Les choeurs d’opéra, tels les choeurs des tragédies antiques, rythment et relancent les intrigues. Ils apportent une respiration bienvenue dans des œuvres très denses en émotions.

Le Tourdion s’est donc frotté à ces œuvres prestigieuses pour vous en interpréter quelques extraits  aux ambiances contrastées.

1 : Samson et Dalila de Camille Saint Saens / le choeur des Philistins

Avec Faust et Carmen, Samson et Dalila est un des opéras les plus populaires du répertoire français. Composé par Camille Saint Saens en 1877 sur une proposition de Liszt, cette œuvre inspirée par un épisode biblique du Livre des Juges est représentée pour la première fois à Weimar à cette date , puis en 1890 en France. La beauté de cette œuvre est due en partie à une succession de sensualité et de majesté, tandis que religion et séduction se mêlent en une troublante alchimie.

Le peuple hébreu est prisonnier des Philistins. Samson, un jeune guerrier, les pousse à se révolter, à l’abri de son invulnérabilité. La belle Dalila le séduit et découvre que le secret de sa force se trouve dans sa chevelure. Dès lors les Philistins s’emparent de lui, coupent ses cheveux et lui crèvent les yeux . Samson invoque son Dieu qui touché par sa foi sincère le libère et lui rend sa force. Dalila et son peuple sont anéantis.

Le choeur des Philistins est situé dans l’acte 3. Les Philistins se préparent à une fête où l’amour sera célébré et ils saluent l’aube d’une journée consolatrice. Le lyrisme tendre de Saint Saens se déploie dans cette pièce lumineuse et apaisée, une halte dans les tourments de la lutte pour la terre promise.

2: Cavalleria rusticana (La chevalerie des campagnes) de Pietro Mascagni/ le choeur des paysans

C’est un opéra en un acte , l’oeuvre la plus célèbre de Mascagni. Il fut créé en 1890 à Rome et connut un immense succès . C’est un drame de la passion et de la jalousie qui se déroule dans un village sicilien. L’intrigue est simple , brutale , violente. La musique s’inspire de la chanson populaire du sud de l’’Italie.

Le choeur des paysans mêle les hommes et les femmes du village qui dans les champs d’orangers, en ce jour de Pâques, se rapprochent , célèbrent la beauté des femmes et le plaisir des jeux de l’amour et de la séduction.

3: The bartered bride (La fiancée vendue) de Smetana/ Choeur des villageois

La fiancée vendue est un opéra de Bedrich Smetana, sur un livret écrit en langue tchèque . Nous en donnons la version anglaise. Il fut créé en 1866 à Prague et demeure un modèle d’opéra national, dans la veine folklorique. C’est une comédie de moeurs savoureuse et cocasse, où toutes les situations se dénouent favorablement. L’intrigue est celle d’une comédie sentimentale : une jeune fille aime un garçon pauvre mais est promise à un autre plus riche qu’elle n’aime pas. Elle parviendra à berner son promis et l’amour triomphera.

La musique est joyeuse, comme vous allez l’entendre dans ce choeur des villageois, réunis pour danser une polka trépidante. Ces séquences de danse rythment cet opéra qui célébre le bonheur et la joie de vivre.

4 : Don Pasquale de Gaetano Donizetti / Choeur des domestiques

Donizetti , moins connu que ses compatriotes Verdi ou Bellini composa 70 opéras dans la première moitié du 19ème siècle. Son art est considéré comme l’apogée du bel canto.

Don Pasquale est un opéra bouffe en trois actes, qui fut joué le 3 janvier 1843 au théâtre italien de Paris. L’intrigue se déroule à Rome, un vieux grincheux veut se marier avec une jeunette pour priver son neveu de sa fortune, mais les jeunes gens imaginent un stratagème et finalement c’est de lui même qu’il renonce à ce mariage après avoir expérimenté les affres du compagnonnage avec la jeune fille métamorphosée pour l’occasion en redoutable mégère.

Dans ce choeur qui inaugure la scène 3 de l’acte 3, les domestiques se moquent de la situation dans laquelle s’est mis Don pasquale qui vient de découvrir que la patronne, en plus d’être un tyran domestique, lui est infidèle. On entend donc les commérages, les moqueries, les connivences des gens de maison qui commentent les allées et venues d’une maisonnée en émoi .

5 :Nabucco de Giuseppe Verdi /Choeur des Hébreux

Nabucco fut créé en 1842 à la Scala de Milan. Il relate l’épisode biblique de l’esclavage des Juifs à Babylone sous le règne de Nabuchodonosor.

Va pensiero est le chant nostalgique des Hébreux vaincus et prisonniers qui se rappellent avec douleur leur patrie perdue, dont voici les premiers  vers traduits :

Va pensée sur tes ailes dorées

va pose toi sur les pentes, sur les collines

où embaument , tièdes et suaves

Les douces brises du sol natal

O ma patrie si belle et perdue.

Dans ce chant des esclaves, les contemporains de Verdi dès les premières représentations se sont identifiés , Milanais réclamant la liberté de leur pays sous domination autrichienne. C’est donc ainsi qu’il est compris depuis les révolutions du printemps des peuples en 1848 : comme l’appel du peuple italien pour son indépendance, comme un hymne à la liberté et un symbole de l’unification italienne.

Il est très souvent repris et chanté par le public lors des représentations en Italie  et a failli devenir l’hymne national après la 2de guerre mondiale, mais il fut alors considéré qu’un choeur d’esclaves ne pouvait représenter une nation libre.

Alors chantons ensemble Va pensiero 

6 : Le trouvère de Verdi/ choeur des gitans

Cet opéra de Verdi fut représenté à Rome en 1853 . Là aussi une œuvre vite devenue populaire. L’intrigue se situe dans l’Espagne médiévale et relate la vengeance de la gitane Azucena contre le comte de Luna qui a condamné sa mère au bûcher comme sorcière. Le trouvère est le fils du comte enlevé par la gitane pour être l’instrument de sa vengeance . L’amour s’en mêle, un amour entravé par les origines des deux jeunes gens et la rivalité avec le comte. La fin est tragique car les deux amoureux trouvent la mort. Un argument très proche de Roméo et Juliette.

Le choeur des gitans intervient au début de l’acte 2 et rend hommage à la beauté de la Zingarella, la gitane , dans un air très enlevé et plein d’allant très éloigné du caractère tragique de l’intrigue.

 

Posté par letourdion à 19:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Un message de notre chef pour le joli mois de mai

Commémoration 12/05/18De la guerre à la paix 1918 - 2018

-Répétition maintenue le mercredi 2 mai  de 18h à 20h à l'auditorium;

- La répétition générale est fixée au vendredi 11 mai de 18h30 à 20h répétition orchestre d'harmonie et  choeurs, rdv place nationale à 17h45 au marché couvert pour déposer les affaires et chauffer la voix.

- Commémoration: samedi 12 mai, place Nationale, 16h/18h.

La date du 12 mai a été choisie par la mairie car elle correspond au jumelage avec la ville allemande de Lahr. C'est la paix et l'unité européenne qui seront au coeur de ces céremonies. Chanter l'hymne européen y prend donc une dimension essentielle;  interpréter  l'Hymn to the fallen est un hommage à tous les soldats morts lors de cet effroyable conflit, qu'ils soient français, allemands, anglais, russes, américains..

- Tenue commémoration: Mesdames: haut blanc, bas noir. Pour les dames qui mettent des jupes il faudra associer  des collants noirs et des chaussures fermées, pas de nus pieds; Messieurs: chemisette blanche, pantalon noir

- Les choristes sont invités à un pot en mairie à partir de 18h30.

Samedi de travail 5/05/18:

Pour ce samedi de travail, nous aurons la salle Stravinsky mais également l'auditorium car nous aurons deux séquences de travail importantes: une répétition des choeurs d'opéra avec Delphine (à partir de 17h15/30) et une répétition avec l'orchestre (horaire à préciser)

L'auditorium étant disponible, nous répéterons là-bas. Nous serons ainsi en situation pour les choeurs d'opéras. Du temps de gagné ; et pour l'orchestre les instruments de percussion seront sur place également.

Je vous rappelle que les horaires sont: 14h/22h. Nous sommes dans la dernière ligne droite, notre programme est chargé et les échéances approchent à grands pas...

OUI CHEF!!!

 

 

Posté par letourdion à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2018

REPETITIONS ET CONCERTS Printemps 2018: pas mal!!


AVRIL - Mercredi 04 avril : Auditorium Karl Riepp. 18h. Pour la Commémoration 1946 : Hymn to the fallen / Hymne européen. -Mercredi 25 : Auditorium.18h Répétition (A confirmer)
- 28 Avril : St Jean. 17h. Orchestre seul. Choristes auditeurs libres si envie.


MAI
- Mercredi 2 : Auditorium. 18h. Pour la Commémoration 1946
- Samedi 5 : Conservatoire 14h à 17h Tutti
- Saint Jean ou Salle Laloye : 17h30 à 19h30. Répétition Stabat Mater. Orchestre et Choeur.
- Conservatoire : 20h à 22h. Répétition choeur d’opéra accompagnés par Delphine au piano
- Jeudi 10 (Ascension) : Salle à St Ylie. 20h15
- Vendredi 11 mai : Générale Commémoration 18h30 à 19H30 Place nationale
- Samedi 12 : COMMEMORATION 1946 Place Nationale. 16h
- Samedi 26 : Auditorium Karl Riepp. 17h30 à18h. Y A D’LA VOIX. Choeurs d’opéra
- Dimanche 27 : Auditorium Karl Riepp. 16h à16h30. Y A D’LA VOIX. Choeur d’opéra.


JUIN
- Samedi 2 : Eglise Saint Jean. 17h-19h. Répétition Orchestre et Choeur
- Dimanche 3 : Concert à confirmer (selon la disponibilité des musiciens)
- Jeudi 7 : Eglise St Jean. Générale à 20h
- Vendredi 8 : Eglise St Jean. Raccord à18h30. CONCERT à 20h30

Posté par letourdion à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2018

Le Tourdion à Vienne pour une Misatango exceptionnelle

http://www.tango-blog.at/wp-content/uploads/2018/02/Ensemble-vocal-Le-Tourdion.jpg

 

Une vingtaine de choristes du Tourdion ainsi que Claude, leur photographe attitrée, ont passé quatre jours inoubliables à Vienne pour le projet Misatango Vienna 2018.

Trois jours d'atelier sous la direction prenante de ce spécialiste du tango qu'est le chef de grande renommée Saul Zaks, avec Martin Palmieri himself au piano nous ont emportés vers des sommets musicaux. La direction de Florence nous avait parfaitement préparés et nous avons eu le plaisir de l'avoir à nos côtés dans le choeur du pupitre alto.

C'est le Tourdion qui a  ouvert le concert dans la Grosser saal de la Konzert Haus, un lieu imposant par son décor Belle époque, en interprétant le Victimae paschali laudes, un stress important pour Florence, pari tenu. Sans se vanter nous avons assuré!  Deux autres choeurs ont proposé  une oeuvre, latino bien sûr!

Puis une première partie jouée par le jeune orchestre de chambre Violinissimo, pour des oeuvres de Gluck, Piazzola, Gardel. Brillantissime!

Les choristes de cinq choeurs (français, argentin, suisse, allemand, viennois) formaient l'ensemble vocal de la Misatango. Les  1600 specteurs ont ovationné l'interprétation au rythme vigoureux et lancinant, le chant puissant et inspiré de la soprano Carla Filipcic Holm, le jeu subtil du bandoneonist Pablo Mainetti et bien sûr la direction à la fois souple et d'une rythmique implacable de saul Zaks soutenue par le maetsro au piano.

Un séjour agrémenté par des visites dans Vienne, des haltes dans les cafés et leurs tentations gourmandes,  les tavernes typiques, sans oublier l'anniversaire au champagne de Florence!

Nous sommes encore plus décidés à bien chanter, forts de cette expérience nous allons nous concentrer sur le Stabat mater et les airs d'opéra qui nous donnent du fil à retordre.

Une pensée pour les choristes qui n'ont pu venir, mais d'autres projets sont en germe du coté de Fribourg!

Un immense merci à Florence,  à Lina , à tous ceux  et celles qui ont permis ce séjour dans les meilleures conditions.

 

Posté par letourdion à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2018

Nouvelle année, on prend!

 

Belle année 2018!

Des projets il y en a beaucoup, le magnifique Stabat mater de Jenkins,les airs d'opéra pleins d'allant et de virtuosité.

Et pour commencer l'année, un événement dont on parle dans les chaumières:

Une vingtaine d'entre nous participera à un concert extraordinaire à Vienne, pour une Misatango spéciale, accompagnée par Martin Palmieri.

Cela aurait été formidable que tous les choristes puissent se libérer pour ces trois jours d'ateliers et le concert,  cela se passe du 31 janvier au 3 février.

Mais au moins nous l'avons chantée jeudi dernier, choristes partant  pour Vienne ou pas,  on ne l'avait pas oubliée!Logo Misatango

 

The following choirs will perform in Vienna in February 2018:

Buxtehude Choir Bad Oldesloe (Germany)

Le Choeur Symphonique de Fribourg (Switzerland)

Coro Eurolatinoamericano (Austria)

Coro ITMC Buenos Aires (Argentina)

Ensemble vocal Le Tourdion (France)

Nous voici en bonne compagnie!

 

Posté par letourdion à 11:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2017

Le vieillard amoureux

Don Pasquale est un opéra bouffe composé en 1842 par Donizetti. Composé en douze jours, cet opéra a gardé une grande popularité, bien que certaines interprétations l'aient tiré davantage vers l'opérette.

L'argument est classique: celui d'un barbon amoureux d'une jeune fille et qui devient la risée de celle-ci, de son amoureux et même de sa maisonnée,  comme dans le choeur des domestiques, acte III, scène 3.

C'est celui-ci que nous allons interpréter lors du festival des voix à Dole fin mai: che internabile andirivieni, quelles interminables allées et venues...

A nos partitions, car ce n'est pas facile!

 

 

 

Posté par letourdion à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :